top of page
Rechercher

Quelques conseils et astuces pour prendre soin de vos bougies.

Avant tout, la considération primordiale lors de l'acquisition d'une bougie en cire végétale réside dans le soin de laisser brûler la bougie jusqu'à ce que sa surface atteigne le bord, particulièrement lors de la première utilisation. Laisser un tunnel se former étouffera votre bougie et causera des pertes de cire en plus de l'altérer.


Lorsque vous allumez votre bougie pour la première fois, ne coupez pas la mèche, et attendez patiemment que toute la surface de la bougie soit fondue et liquide jusqu'aux bords. Cette phase peut durer entre 1 et 2 heures, parfois même davantage.


Ensuite, la deuxième règle cruciale consiste à couper la mèche de vos bougies régulièrement.

Chaque fois que vous allumez votre bougie, raccourcissez la mèche d'environ 1/4 de sa longueur. Elle ne doit pas excéder 1,5 cm. Cette démarche favorisera une combustion propre et prolongée de votre bougie, sans résidus de suie.


Omettre cette étape compromettra la capillarité de la mèche, entraînant une combustion irrégulière, des fumées noires et une courbure, rendant difficile le maintien de la vitalité de votre bougie par la suite. De plus, une mèche altérée peut engendrer divers désagréments tels que sa torsion, compliquant ainsi son rallumage. Vous risquez même de constater l'apparition de tunnels dans la cire, même après un temps de brulage adéquat. La mèche étant incapable d'absorber adéquatement la quantité de cire et de parfum, affectant ainsi la fragrance de la bougie.


Enfin, il est primordial de ne pas laisser brûler votre bougie au-delà de 4 heures. Cela évite les problèmes liés à une mèche trop longue, une cire surchauffée, etc.





En guise d'astuce facultative, mais avantageuse :

Lors de l'extinction de votre bougie, plongez la mèche dans la cire plutôt que de la souffler ou d'utiliser un éteignoir.

Pour ce faire, utilisez un outil long et résistant à la chaleur, comme un couteau ou un ustensile ignifuge. Plongez la mèche dans la cire, puis redressez-la. Cette technique réduira la fumée et apportera une nouvelle couche de cire à la mèche, offrant une flamme plus belle et une bougie plus aisée à rallumer.


Si vous constatez une mèche faible en l'absence de tunnels, voici quelques causes et astuces pour y remédier.


Cela est probablement dû à une mèche trop courte (soit coupée excessivement ou ayant brûlé elle-même). La mèche ne parvient pas à absorber correctement la cire, ce qui affaiblit la flamme. Voici comment y remédier :

  • Utilisez une allumette sans la partie inflammable ou un cure-dent, insérez-le aussi près que possible de la mèche. Allumez et laissez brûler, parfois plusieurs allumages seront nécessaires pour rallonger la mèche.

  • Insérez trois allumettes ou cure-dents tout autour de la mèche, les allumer tous, en plus de la mèche principale.

  • Combine les deux techniques simultanément (mèche centrale + 3 autres mèches),

Ces ajustements devraient raviver la longueur de la mèche et ainsi améliorer la combustion de votre bougie.






26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page